Nous effectuons actuellement des mises à jour au site, ce qui peut occasionner certaines erreurs. Nous nous excusons des inconvénients.

Révisé le 5 juillet 2023

Assurance voyage

3 minutes de lecture
Partager cet article

L’assurance voyage : une once de prévention vaut mieux qu’une tonne de problèmes

Comme une majorité de Canadiens voyagent, vous avez certainement pris la peine de vérifier que votre protection d’assurance voyage est adéquate avant de partir. Soit que vous êtes couverts en vertu d’une assurance collective, telle que celle de l’AQIII ou par l’entremise de votre conjoint.

En tant que personne prudente, vous voulez vous éviter bien des problèmes en cas d’accident ou de maladie. En effet, les coûts médico-hospitaliers à l’étranger peuvent être astronomiques et la protection offerte par la RAMQ n’en couvre qu’une faible fraction, soit entre 10 % et 15 % dans la majorité des cas.

Voici quelques exemples de frais pouvant être engendrés lors d’une hospitalisation :

  • Un infarctus avec pontage coronarien : 100 000 $ ou plus ;
  • Appendicite : 10 000 $ à 20 000 $ ;
  • Un accident d’automobile grave avec multiples blessures : 50 000 $ ou plus ;
  • Une brulure au 3e degré : 200 000 $ ou plus ;
  • Un accouchement prématuré avec complications : 20 000 $ à 1 500 000 $.

Assurez-vous de bien lire votre contrat, car selon votre situation vous pourriez faire face à des complications.

Afin de bien gérer la réclamation, la plupart des assureurs exigent d’être avisés immédiatement ou durant les premières 24 à 48 heures lors d’une situation nécessitant des soins médicaux ou une hospitalisation, sans quoi ils se réservent le droit de rembourser qu’une fraction des frais.

C’est d’autant plus avantageux pour vous, puisque dès votre premier appel vous serez pris en charge par l’assureur qui sera en mesure de vous diriger vers les meilleurs services.

Les clauses de conditions médicales préexistantes varient d’un assureur à l’autre et comportent parfois des exigences de stabilité pour une période de temps variant de 3 à 6 mois.

Par exemple, si vous prenez des médicaments régulièrement pour une condition médicale que vous avez au moment de partir, assurez-vous de vous référer à votre contrat afin de savoir si vous seriez couverts si cette condition se détériorait au point d’avoir recours à des soins médicaux. Si vous avez eu une condition médicale préexistante trois mois avons votre départ, obtenez le consentement de votre médecin avant de partir en voyage.

Plusieurs contrats excluent certaines destinations de voyage pour raison de sécurité. Le ministère des Affaires étrangères du Canada peut émettre un décret enjoignant la population à ne pas se rendre dans une certaine région du globe tel que la Syrie, l’Iraq ou l’Afghanistan ou même une région normalement non dangereuse, mais touchée par un événement particulier, tel un tsunami, une éruption volcanique, une émeute, une instabilité politique ou une pandémie.

Par conséquent, si vous avez l’intention de vous rendre dans une région potentiellement touchée, consultez le site du ministère des Affaires étrangères.

Si vous ou votre conjoint partez en voyage durant une situation de grossesse, assurez-vous de revenir avant la période maximale de grossesse permise en vertu du contrat, qui est habituellement de 28 à 32 semaines.

Si vous désiriez faire des activités jugées dangereuses ou extrêmes tel qu’une course automobile, de la plongée sous-marine sans l’obtention d’un certificat PADI, de l’escalade en haute altitude ou de l’héliski, référez-vous à votre contrat, car la plupart ne couvrent pas ce genre d’activité.

Dans le doute, il vaut mieux toujours contacter l’assureur avant de quitter.

La garantie d’assurance voyage offerte par MédicAssurance aux membres de l’AQIII a été conçue justement pour offrir un maximum de sécurité en y incluant l’option annulation et interruption voyage. Il est cependant important de bien lire votre contrat et de conserver sur vous votre carte d’assurance quand vous voyagez.

MédicAssurance.


Saviez-vous que …

La plupart des assureurs exigent d’être avisés immédiatement ou durant les premières 24 à 48 heures lors d’une situation nécessitant des soins médicaux ou une hospitalisation, sans quoi ils se réservent le droit de rembourser qu’une fraction des frais.

Voici un aperçu des offres de contenu offertes aux membres. Veuillez vous connecter pour avoir accès à toutes les informations.​